CRÊPES MILLES TROUS (BAGHRIR) à rendre les pancakes jaloux

En dehors des fleurs, des premiers pique niques à la rivière, des gazouillis d’oiseaux qui kiffent le retour des beaux jours et des apéros, j’aime le printemps aussi pour les petits déjeuners à rallonge baignés de lumière. D’autant plus que le petit déjeuner; c’est mon repas préféré.

détail 2.jpg

Ayant vécu en coloc de nombreuses années j’ai énormément de bons souvenirs avec plein de gens différents, et donc des goûts matinaux parfois complètement bizarres surprenants. Outre les simples « café clope » j’ai connu: une fan de cornichons polonais, un dévoreur d’omelettes aux patates et saucisses, spéciale dédicace aussi à ma soeur à qui j’ai servi plusieurs fois (étant enfant) des oeufs au plat au sucre et chocolat (elle aimait bien!!). Sinon j’ai eu droit à des scones sortant du four, du tchai maison, je garde un délicieux souvenir du ptit déj libanais d’Elsa… Et bien sûr avec tout ça du thé, encore du thé, du café et des histoires de rêves, en pyjama, les yeux encore collés, le geste un peu engourdi et maladroit des copains encore endormis.

De mon coté je suis plutôt classique: du bon pain, une confiture maison et un thé noir me rendent heureuse. Bien sûr les viennoiseries surprises sont toujours les bienvenues, mais faut il le préciser?!-message subliminal à l’amoureux qui me lit- Puis j’ai des périodes où je fais mes mueslis, flocons d’avoine ou autres granola, (je vous ai dit que j’adorais le petit déjeuner?) et les jours où je me lève avec des envies de crêpes et me voici déjà aux fourneaux dès les premiers rayons de soleil.

coupe de haaut.jpg

fourchette.jpg

J’ai déjà essayé de faire des pancakes. Oui, les pancakes, la « STAR » des ptits dej, cette petite crêpe ronde dodue et moelleuse qui vient des states (encore eux). Ben franchement, à la maison, je suis souvent assez déçue. J’ai pourtant essayé avec de la levure, du bicarbonate  (je trouve qu’il y a toujours un petit goût), avec des oeufs en neige (à 7h tu veux faire une surprise: bah c’est raté!), de la banane, du yaourt; enfin, plein de combinaisons, je ne suis jamais super satisfaite. souvent un petit coté « pâte pas assez cuite » ou élastique. Bon, ok c’est bon, mais parfois les crêpes c’est tout aussi valable!

Et bien aujourd’hui j’ai décidé de faire quelque chose qui y ressemble mais qui est beaucoup plus simple, avec peu d’ingrédients, et qui convient même aux personnes ne mangeant pas de produits animaux!

image couv

Il s’agit d’une recette de crêpes algériennes à pâte levée, appelées « Baghrir ». Après un repos pour que la levure agisse on cuit une face seulement, sans matière grasse, et apparaissent à la surface une multitude de petits trous. Je les ai trouvées très légères, moelleuses et ce qu’on met dessus pénètre bien partout (et oui, mille trous!!) du coup elle est bien imbibée comme on aime.  NB: mes crêpes n’ont pas des trous énormes mais j’utilise une farine T65 (presque demi complète) qui est donc plus dense que de la farine « classique », et c’était quand même très bon!

Cette recette je ne l’ai du tout pas inventé, je l’ai piqué sur blog de la douce et gourmande Samar (je dis gourmande car si vous allez sur son site vous verrez qu’elle ne rigole pas avec la cuisine, il y en a pour tous les goûts!) -cliquez ici-

Je les ai parfumées comme elle à la fleur d’oranger car j’adore ça, mais libre à vous d’en décider autrement, voir pourquoi pas à les déguster salé un peu comme des blinis. En effet traditionnellement on les déguste avec un mélange de miel et de beurre fondu mais par exemple ce matin j’ai juste inondé arrosé mes Baghrir de sirop d’érable, et de yaourt, et de fraises, et d’amandes concassées, et c’était gourmand, frais…slurpy!

fraises retouche.jpg

crepes mille trous print .pngPour télécharger la recette ou l’imprimer, cliquez ici!

PS: si vous ne trouvez pas de semoule très fine en grande surface, allez chez l’épicier du coin (ou même boucherie hallal, ils vendent souvent tout ce qu’il faut dans un petit coin de la boutique, et expliquez que vous voulez faire des crêpes mille trous!)

Je vous souhaite donc un délicieux petit déjeuner, au soleil, seul(e) ou à plusieurs!

plié clair.jpg

 

 

 

SNICKERDOODLE (biscuits cannelle délicieux)

Halte là, amateur de cannelle, ceci est pour toi !

Voici le Snickerdooddle. Apparemment c’est un biscuit populaire en Amérique mais qui est allemand à l’origine. Il est rond, doré, croustillant, avec un goût de « reviens y » (je ne fais que citer mes copines cobayes) parfait pour faire trempette dans le café. Petite mise en garde, ces petits trucs ronds sont totalement addictifs.

p1030945p1030890

En gros ça peut faire penser à une pâte à cookies, qu’il faut diviser en boulettes, que l’on roule dans un sucre parfumé à la cannelle. En cuisant, le biscuit s’étale, et le sucre caramélise légèrement: tuerie.

p1030932

A la sortie du four, ils seront délicieusement « crousti-moelleux », et le lendemain, « super crousti », mais toujours aussi bons. 

p1030917

C’est mon amie Johanna qui m’a fait découvrir ce plaisir hivernal. Nous habitions encore à Bruxelles toutes les deux. J’aimais la retrouver autour d’un bon thé à papoter en écoutant un vinyle bien au chaud alors que dehors tout était gris et pluvieux. A présent elle est repartie dans son Allemagne natale et ces petits moments me manquent!

C’est précisément là que tu te dis que les plaisirs gustatifs constituent de vrais souvenirs gravés à jamais. Croquer un biscuit, fermer les yeux et voyager dans le temps: magique 🙂

Bonne dégustation!

snickerdoddle

p1030924

CAKE ORANGE AMANDE

Deux caisses d’oranges corses. Vingt huit kilos de vitamine C. C’est ce que j’ai découvert l’autre jour en rentrant. Surprise ! « j’avais mal compris, je pensais qu’on n’en avait commandé qu’une ! » me dit l’amoureux confus.Et oui, à la montagne, on se fait livrer par des producteurs ou des revendeurs des caisses de pommes, de patates, de noix… Là c’était le tour des oranges. Alléééé c’est parti pour des jus à gogo. C’est l’hiver me direz vous: Welcome home petit fruit coloré!

Puis finalement ça tombe bien, j’avais ce dessert humide à souhait en tête depuis un petit moment. Alors je l’annonce tout de suite, c’est un peu chelou, on utilise l’orange entière. Oui, entière ! Elle est cuite au préalable afin d’ôter l’amertume de l’écorce. C’est d’ailleurs le petit bémol car c’est un peu long, (1h à 1h30, elle doit être tout molle) mais en revanche le parfum qui se dégage dans la maison est exquis.

p1030741

C’est un gâteau super simple à réaliser qui ne nécessite en gros que quatre ingrédients :orange/amande/œufs/sucre. Le reste c’est des gadgets pas forcément obligatoires. (J’ai décidé d’ajouter un peu de farine de maïs car je n’avais pas assez d’amandes)-PS: j’ai eu des retours  d’amis: sans farine c’est super aussi, juste un peu plus humide. Au niveau des épices, là j’avais encore des épices à Speculoos, ça marche bien avec l’orange, mais allez y: cardamome, cannelle, anis, gingembre, il y a moyen de se faire plaisir !

p1030748-2

Je n’ai pas indiqué de recette pour le glaçage, c’est juste du mascarpone sucré avec une demi orange mixée, saupoudré de graines de pavot et garni de suprêmes (quartiers d’oranges sans la peau). Un bon glaçage au sucre glace/citron fera aussi bien l’affaire (ou pas) comme on veut en fait!

p1030769

 

p1030780p1030791

Allez y, impressionnez vos convives allergiques avec ce gâteau sans produit laitiers et sans gluten !

Non mais sérieusement, il est un peu magique non?qui l’eu cru ?

gateau-orange-amande

p1030807

SPECULOOS TIME (sors ton beurre du frigo)

Une des choses que j’aime l’hiver, c’est me réchauffer emmitouflée dans un bon poncho en laine (« Mais, Monsieur Ouille!pas avec votre pOncho! »/pardon, ça sort tout seul)- en trempant pleeeein de speculoos  dans un thé chaud.

Le piquant des épices et la rondeur du beurre, ajoutés au croquant du biscuit, hum.

En cette période de fin d’année, j’ai décidé de partager ce petit plaisir avec mes proches, en glissant dans mes pochettes cadeaux quelques unes de ces spécialités belges.

cadeau

p1030317

speculoos