CRUMB CAKE RHUBARBE AMANDE

Salut les gourmands! Ca fait déjà un bon mois que je n’ai pas donné de news, j’étais partie en stage dans un restaurant dans la Drôme; donc j’étais bel et bien en train de cuisiner mais je n’ai pas eu l’occasion de rentrer chez moi pour vous concocter des petites recettes. Je suis donc de retour, et au passage j’ai ramené du marché de Die de la rhubaaarbe!! Et si il y a bien une chose que j’aime au printemps, c’est la rhubarbe.

P_20170529_102626

Et les fleurs de sureau. Et les asperges. Et les pivoines qui s’ouvrent dans le jardin. Et…j’adore cette saison!(Mais surtout quand même mes préférés restent la rhubarbe et les fleurs de sureau -on en reparlera bientôt).

Donc oui, la rhubarbe. Miam. A Bruxelles avec Elsa on aimait bien en faire une  belle barquette de compote et la manger au petit déjeuner. Avec Sarah, c’était en tarte sans chichi, pas trop sucrée (une puriste). Et avec Johanna, confitures et gâteaux bien-sûr,  mais on se régalait  les yeux et les papilles de son jus  de cuisson tout rose transformé en boisson pour se rafraîchir des premières chaleurs…C’est ça qui est génial, on part d’une branche filandreuse qui à première vue parait assez hostile, et au final on peut jouer avec et se régaler de 1001 façons.

soupoudrc3a9.jpg

cru à cuire

Ici, j’ai eu envie d’un cake avec un streusel, c’est à dire de la pâte à crumble sur le dessus, pour avoir plusieurs textures  (croustimoelleux si je puis dire) et pour avoir un coté sucré qui contraste avec l’acidité du fruit. J’ai vu que ce genre de gâteau portait un nom, emprunté aux américains (encore eux!) : le Crumb cake. Mais en vrai ils ont piqué la recette aux Allemands. Bref, en tous cas c’est délicieux.

Je suis partie sur des bases faciles, et sûres, que l’on connait à peu près tous et toutes: le quatre quarts, avec 1/4 de beurre , de farine, d’oeuf et  de sucre, et le crumble, qui est un tant pour tant de beurre sucre farine et ici j’ai ajouté des amandes et des flocons d’avoine. Comme ça, fastoche en cas de trous de mémoire.

J’espère que vous aimerez ce petit carré de gourmandise!

crumb cake.jpg

part.jpg

PATES DE TOURNESOL (version salée et version sucrée, pas de jaloux!)

Aaaaah! le voilà enfin  🙂 voui voui le printemps, avec ses primevères, ses jonquilles et les apéros dehors! Hier matin, première balade en vélo de l’année en petit pull: trooop bon.

P1040765

En ce moment à l’AFRAT nous sommes en plein module de cuisine « alternative », c’est à dire alternative à la viande, aux allergènes, à la cuisine « traditionnelle » en gros. C’est génial, on apprend des combinaisons toutes simples, on expérimente, on goûte, on s’étonne. Nous avons eu un débat sur le nom « alternatif »; en effet, l’étiquette peut rendre certains non curieux réticents. Quoi qu’il en soit, j’apprend beaucoup et je suis ravie de pouvoir m’amuser avec des farines et des plantes que je ne connaissais pas.

J’ai par exemple appris qu’il fallait toujours rincer ses noix/graines et surtout si possible les faire tremper pour qu’elles soient encore meilleures pour notre organisme. Petite explication: »Les oléagineux (plantes qui contiennent des fruits ou graines riches en matières grasses, comme les amandes, les noix, les graines de tournesol et de sésame etc…) contiennent un inhibiteur d’enzyme qui empêche leur bonne digestion. Lorsqu’on les fait tremper, le processus de germination commence et ce problème disparaît lorsque ce processus est enclenché. Il augmente aussi la quantité de vitamines ( C, B et les carotènes, entre autres) présentes dans le fruit et le pouvoir d’assimilation des minéraux (magnésium, potassium, calcium, fer, zinc, etc.) » (propos tirés du blog Manger du bon manger ).

Revenons à nos pâquerettes. La recette, enfin, LES recettes!

La graine de tournesol, d’habitude je la mange en accompagnement, parsemée sur mes salades, ou ajoutée dans un granola, mais jamais en tant qu’élément principal. Et bien les copains, il est temps de changer d’habitude. Cette petite graine peu souvent valorisée est peu chère par rapport à d’autres oléagineux et il y a moyen de faire plein de choses avec.

En version salée, j’ai décidé de  l’oublier la tremper toute une nuit et de la mixer avec un filet de citron et d’huile d’olive, ornée d’oignons frais pour en faire une tartinade crue super fraîche et nourrissante.

P1040768

Coté sucré, j’ai opté pour une pâte à tartiner (pas très sucrée pour le coup, à vous d’en rajouter si besoin) qui me fait vraiment penser quelque chose du genre « beurre de cacahuète » ou presque à du praliné, hyper gourmande avec du miel et une touche de cannelle, bien crémeuse , parfaite pour le petit déjeuner.

P1040792

NB: les doses sont assez petites,  j’ai pu remplir des petits pots comme sur les photos. Cela vous permettra de voir si vous aimez dans un premier temps.

A vous d’essayer! j’espère que cela vous plaira 🙂

tournesol

P1040787.JPG